culcendron Prochaines représentations

 
Mademoiselle Culcendron
CONTE DÉCALÉ... VOIRE CONTE...À REBOURS

Avec Valérie Tachon
Mise en scène Cyril Puertolas
Texte Charles Perrault

Mademoiselle Culcendron
grincheuse et émouvante
53 ans, peut être 97
sa béquille, ses lunettes
nous raconte l’histoire
de Cendrillon.
Du conte de fées
au poids de la solitude
il n’y a qu’un pas qu'elle
franchit allègrement avec la
souplesse « d’une jeune biche. »


  • CRÉATION

    +
    Création 2012. "En tant que spectateur, j’ai des difficultés à écouter sagement une histoire que l’on me raconte. Très souvent si je sens chez le conteur ou la conteuse des attitudes très théâtrales, des effets de voix, en bref une technique très visible, je décroche. Il m’est arrivé de me sentir complètement isolé dans une salle silencieuse à l’écoute, parfaitement absorbée. J’ai eu l’idée de m’amuser de cette situation en créant un personnage susceptible de provoquer un ennui profond et généralisé. Mais évidemment il ne s’agissait pas de faire fuir les auditeurs, plutôt de créer une forme d’ennui génératrice d’humour et de fantaisie. Pour ce faire, nous avons décidé de travailler sur la lenteur mais sur une lenteur qui nous tienne en haleine et qui rende le public actif. Nous avons découpé le texte non par mots, mais par syllabe en jouant avec les sonorités : la diction est alors devenue un espace ludique permettant au spectateur de deviner ce qui lui était raconté mais aussi de partir sur de fausses pistes et de ne comprendre, qu’avec un temps de retard, le sens véritable. Par ailleurs nous avons rendu la conteuse crédible. C’est une vieille femme, certainement sous l’emprise d’une forte médication, se déplaçant avec une béquille et à la personnalité déroutante. Par moment très désagréable, parfois lumineuse, voire émouvante dans sa solitude… elle n’a de cesse de nous surprendre. Sa présence physique, ses vêtements réalistes, renvoient pourtant à un personnage de conte, oscillant entre la bonne fée et la sorcière. Au final, ce qui est donné à voir, c’est un ballet de mots et de gestes jouant des codes du conte pour distraire, mais aussi émouvoir." Cyril Puertolas
  • EN PRATIQUE

    +
    1 comédienne – 1 technicienne Durée 45 min Jauge 200 personnes Ce spectacle peut également se jouer à domicile. Contact tournées : Valérie Tachon 06 32 82 61 77 – valerietachon@orange.fr
  • photos

    +

    Culcendron1_crédit_OlivierMerlin
    Culcendron2_crédit_OlivierMerlin
    Mademoiselle Culcendron - Delinière 04
    05
    biche en dordogne
    DSC_7191
    ds étable début
    ds étable avec gentilhomme
    IMG_3408
    IMG_4845
    P1100007
    photo
    photo3

    Crédit Olivier Merlin

    Crédit Olivier Merlin


  • presse

    +
    Un aperçu du spectacle à travers Instants de scène, le blog de Vincent d'Eaubonne, photographe et regard avisé, qui a suivi le spectacle lors du festival d'Aurillac 2014.